Récit de la course : Trail du Ventoux - 46 km 2010, par vogoy'

L'auteur : vogoy'

La course : Trail du Ventoux - 46 km

Date : 21/3/2010

Lieu : Bedoin (Vaucluse)

Affichage : 1776 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

73 autres récits :

Le Ventoux, un truc de ouf !



Premier trail de la saison, le Ventoux : mythique Ventoux, ! En vélo  bien sûr où j’ai eu l’occas’ de le gravir dans tous les sens…en Trail c’est une première et c’est la rentrée pour beaucoup  de traileurs. D’ailleurs pour s’inscrire, fallait pas traîner…

La prépa c’est pas mal passée avec la saison de cross suivie d’un bloc de foncier.  J’aborde la course plutôt dans de bonnes conditions, LE PECHON QUOI !!!!

LE PECHON, faut l’avoir car l’avant course donne déjà le tournis…
Caro ( ma femme) faisant la course aussi, c’est un vrai MIC-MAC pour garder nos mômes et du coup, on doit partir le matin à 4H30 de la maison pour un RDV à 5H00 avec Belet sur un parking…
Moi… j’avais négocier avec la Belet un RDV 15’ plus tard mais un refus NET et sans appel de la bête m’oblige à attendre ce monsieur et son voisinEric ( un orienteur bien sympatoch’) à 5h pile.

 La Belet, il arrive à 5h….25 ! Panne de réveil...

L’objectif,  va être d’abord d’arriver à l’heure pour la course…On prend la route rapide mais dès Valence, on a tous une envie terrible d’aller petit coin. Ni une ni deux,  je chope la première aire venue…Belet râle car je passe devant les premiers WC ( station service) et me gare dans un endroit improbable où la seule âme qui vive est une petite mémé qui semble perdue…( il est 6H15 quand même…)

Et là, C’EST LE DRAME. Juste à côté de nous, un monsieur âgé est dans une position encore inédite pour ma part …du jamais vu. IL est en position assise, accoudé à sa portière mais pas sur le siège, pour les connaisseurs, il fait LA CHAISE !!!. Au départ je n’y fais pas attention mais très vite on se rend compte du truc, Le monsieur, Hurle de douleur. On demande ce qu’il a et il répond de manière incompréhensible… :
« Je Paralyse ! Je paralyse ! je pars, vous vous occuperez de ma femme, elle a Alzheimer, Je pars… » Malgré l’heure matinale, on comprend vite la situation, le monsieur délire et sa femme est paumée sur l’aire d’autoroute. JE crie «  VITE , faut mettre la dame dans la bagnole ! »

ensuite on aide le monsieur qui se tord de douleur . On arrive Quand même à l’allonger et  sa dame est en sécurité dans l’auto, Belet  appelle les Pompiers et une patrouille d’autoroute prend les choses en main…enfin bref, UN TRUC DE OUF.
Belet me dit qu’il en marre d’avoir comme pote Pierre Richard, qui choisit forcément la place de parking où il va y avoir de l’action…

 le monsieur est hors de danger, on respire et on repart…on était déjà en retard mais cette épisode d’urgence n’arrange pas les choses…il est tard !!!!

Dans la voiture c’est débriefing…mais au lieu de dramatiser le truc, on en ferra notre fil rouge de la journée ….. la phrase du jour sera "j'paralyse !!!"

 ...Dans la kangoo, une vieille odeur de chien mort envahit l’habitacle et je me rends que c’est moi qui diffuse cette odeur…que ce passe-t-il encore ?.Tout revient d’un coup…
En allongeant le vieux, je me suis bien collé à lui. Par panique, il était en sueur et il s’est  pissé dessus et moi, j’ai fait l’EPONGE !  Elle commence bien la journée !!!



On arrive quand même dans les temps à Bedoin, et maintenant…fini de rigoler, c’est LA COURSE !

D’entrée, on voit que l’on n’est pas les premiers et l’on croise tout le monde et personne en fait…


On récupère le dossard et je perds encore 10’ pour aller où tout le monde va avant une course…et  il ne sont pas tous HERBIVORES  ou VEGETARIENS ICI !


Heureusement, Caro est partie avec  Belet ( c’est toujours un feuilleton le temps qu’il se branche, qu’il se change, qu’il choisisse sa paire de pompes…)

On se rapproche de la ligne et Guillaume Bernard et Jeff, des potes nous appellent. Deux trois vannes sur les exploits à venir et on se retrouve tous très bien placés sur la ligne ( dans les 100/200 derrière les teams). L’organisateur explique le changement de parcours sur le grand format qui sera un peu plus court et sans sommet ( pas de visibilité et neige trop molle…) il fera en fait 40km et 2100 environ…

trail_ventoux_2010_014.jpg  on est juste derrière !!!

PAN !! !
Et zou canaillou, les 5 premiers kils sont très roulants et je décide de partir doucement, j’suis un peu avantagé avec ma VMA de sortie de cross…je double Guillaume, je sais que le plat n’est pas son fort mais je sais aussi qu’il va être terrible dans la bosse et loin devant moi à l’arrivée. Mais v’la ti  pas que le Guitoune, il s’accroche à la vogoy’ sur le plat !!! on aura tout vu aujourd’hui. De dieu ! moi qui croyait partir trop vite, lui il ne fait pas semblant.

trail_ventoux_2010_022.jpg le fameux plat...

Après 5 bornes, on doit être dans les 100 premiers et le guitoune est juste en embuscade derrière. Belet, jeff  sont derrière…le passage dans les ocres est tout simplement splendide et la première montée sur le calcaire des crètes annonce une courses magnifique, en monotrace et quand même technique… Guitoune me double dès le pentu avec Alex Majewski…
Ils seront à vue jusqu’à la première grosse descente ou le guillaume s’envole pour sa 26ème place au scratch ! ( bravo l’ami !!!)

Moi, je sens que j’ai  les cannes, et je prends mon petit rythme de croisière, je suis très bien en montée, et sur le plat. Je gère les légères descentes pour ne pas me cramer.


Mais, même en mode gestion on récupère les imprudents et du beau monde…Hervé Giraud Sauveur au bout de 40’ semble en difficulté il veut abandonner et se cale derrière nous ( il reprendra du poil de la bête en revenant au bout de 2h de course pour finir dans les 30… costaud pour un mec pas en forme…) je double un gars dont la tête me dit quelque chose…c’est Yann Nourry  (yanshkov), on se salut et on commence à faire un bon bout de chemin ensemble ( jusqu’au Ravito 2 je crois …on batifole dans la neige,  on se paume même ensemble avec d’autres coureurs ( 5’ de perdu) .

trail_ventoux_2010_093-1.jpgen bonne compagnie derrière Yann...

 

Mais, alors que je suis encore bien frais, je ressens la douleur qui s’était réveillée la semaine dernière, un début de tendinite au genou. La descente arrive et dès que je veux accélérer la douleur se fait plus vive ! il faut même que je ralentisse franchement.Au bout de quelques minutes, je finis même par marcher en descente. Je suis déçu, j’ai les cannes, j’ai bien géré l’alim et la course et je ne peux appuyer sur le champignon…

ma décision est vite prise, je me mets en mode rando. Je ne veux pas sacrifier ma saison et surtout dans 15 jours, je fais un Raid avec Rémy et je ne  peux pas me blesser maintenant. 

LE parcours reste tout simplement splendide, de la monotrace en veux-tu en voilà, et des montagnes russes dans le calcaire …quelle région !


Je commence donc cette rando course tranquille. Les coureurs me doublent en descente et je reste au contact en montée. Dur dur, 10/20/30 coureurs passent…et il n’y a pas que des premières fraîcheurs dans le lot…Survient alors le deuxième événement fâcheux de la course. L’ENTORSE. Et oui, à trop gérer le genou, c’est la cheville qui part ! et trois fois de suite !!!!


Merde de merde. Je me vois abandonner mais c’est hors de question ! mon dernier trail ( marathon des causses ) s’est terminé comme cela déjà. Je termine au courage, Sandra Martin me double, puis la seconde féminine et les copains ( jeff et Arnaud auraient pu me coiffer sur la ligne…) !!!
Je n’arrive même plus à apprécier cette descente où j’aurai pu tout lâcher…
A l’arrivée Caro comprend tout de suite à ma foulée que cela sent le pâté et guitoune est déjà changé !!
guitoune.jpg guitoune à l'arrivée

Bilan :
Le + : Magnifique trail !, je l’ai fini malgré mes aventures, j’avais la caisse, j’ai pris du foncier mais je n’ai pas pu l’exploiter…j’ai tenu au mental ce qui est une bonne chose et je suis frais à l’arrivée …
Le - : Suis-je fait pour le trail ? quand ce n’est pas la cheville qui lâche, c’est l’abandon sur malaise, la tendinite arrive quand j’arrive à avoir du foncier…quel sport !

Les perfs :
MA chérie sur le 24 :

149 au scratch sur 381 !( 12ème SF !!!) pour quelqu’un qui s’entraîne peu…chapeau bas. Elle a de l'avenir la gazelle !

 

Sur le 43 :
1. D’HAENE  3h37 !
26 BERNARD Guillaune 4h19
56 NOURRY Yann    4H36
94 VAUGOYEAU Damien 4H55
102 LE GALL Arnaud         5H02

sur  560 finishers
groupe.jpg  jeff, guitoune, belet, moi, pascal
Ps : Eric et jeff désolé, connais pas votre nom

ps2: j'ai des photos mais j'arrive pas à télécharger???la poisse je vous dis la poisse!!!

 

 binouze_2.jpg binouze.jpg à la votre !!!!

16 commentaires

Commentaire de l ignoble posté le 23-03-2010 à 11:32:00

je lis rarement des récits,mais franchement la tu m as trop rire......au plaisir

ross

Commentaire de mickael11 posté le 23-03-2010 à 11:46:00

il se passe toujours des choses surprenante avec notre Vogoy national!
Que dire sur la course .... surement une bonne option de finir prudemment tu n'en recupereras que + vite
dans tous les cas je te souhaite le meilleur pour la suite de la saison et surtout de bien soigner les bobos avant de vouloir de nouveau charger le vogoy ....

A+

Mike, toujours avec une binouz en retard

Commentaire de DENTELLES ET BASKETS posté le 23-03-2010 à 13:31:00

Génial ce récit ! Un bon moment de lecture et l'épopée sur l'aire d'autoroute...inoubliable !
Bonne récup ET Vive le Trail !. DéB

Commentaire de rodio posté le 23-03-2010 à 13:32:00

Du ballon (d'alsace évidemment) cette petite sortie sur l'autoroute ! Ils sont fous ces traileurs !
Soigne la cheville, et tout ça va se capitaliser à un moment ou à un autre.
Dan

Commentaire de Guillaume.B posté le 23-03-2010 à 14:21:00

Un cr comme on les aime! De l'action, du suspens, des drames, et de la comédie. Rien à dire.
Bon le prochain, j'espère qu'il y aura plus d'actions et moins de comédie!

Guillaume

Commentaire de HERVE GAP posté le 23-03-2010 à 14:45:00

C'est vraiment un moment de détente de lire ton début de récit.Je me marre encore en tapant sur mon clavier, ta façon de raconter et ton humour sont halucinants et je peux te dire que je garde dans mes archives ce récit top poilant!!
Coté course ton courage et ton mental t'ont permis de franchir cette ligne tant espérée par tout le monde...Les blessures d'entorses se pointent souvent quand la fatigue apparaît!! on devient moins figilant sur les appuis et patatra!!
Je te souhaite une bonne récupération et je croise les doigts pour les genous et la petite entorse.Je n'arrive pas trop à te ressituer sur la course quand on s'est doublé mutuellement mais on aura l'occasion j'espère de se revoir sur d'autres trails. Pour moi la prochaine est la Ste Victoire le 11 avril.
Et un grand merci pour ton message...
Merci pour ton message

Commentaire de akunamatata posté le 23-03-2010 à 15:02:00

effectivement, le parfumage a l'urine de senior (non de VH33) avant la course c'est pas banal !
quand une course commence comme cela on est jamais sur du pire...

Commentaire de superchoco posté le 23-03-2010 à 15:14:00

je me demande encore comment vous avez fait pour arriver à l'heure ;-) Récit très agréable à lire, la prochaine fois avec une prépa d'avant course plus sereine, tout devrait fonctionner sans accroc :-) a+

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 23-03-2010 à 17:30:00

Ouahhh quel CR!!
Trop d'la balle! En tout cas fallait l'inventer "les perdus de l'autoroute"! Un truc de ouf , ce Ventoux effectivement.
Je suis déçue pour toi à cause de ces blessures... va falloir s'occuper de ça, hein? ;-)
En tout cas chapeau pour votre bravoure à tous!!

Commentaire de Génep posté le 23-03-2010 à 19:24:00

Excellent le CR !
Je me suis bien marré :)

Pour ta course, c'est rageant d'avoir la caisse et de ne pas l'exploiter.
T'auras d'autres occasions !

A bientôt.

Commentaire de myrtille posté le 23-03-2010 à 19:59:00

Quel délire ce récit! Je ne me souviens pas avoir tant ri d'un récit de Kikou! Tu as vraiment un talent de conteur, exploite le!!!
Bravo pour ta gestion des pépins qui sont ensuite arrivés. Comme c'est dur d'avoir la caisse et de ne pas pouvoir avancer à cause d'une blessure: soigne bien ton genou et cette entorse et reviens nous en pleine forme.

Commentaire de raspoutine 05 posté le 23-03-2010 à 20:12:00

Ah mais quelle histoire ! Il fallait quand même un sérieux mental et beaucoup de flegme pour se lancer et terminer avec succès le Ventoux !
Quant aux lecteurs ils sont tous mdr, pour sûr !
Au plaisir de te rencontrer en pleine forme et pas à la sortie d'une aire d'autoroute !

Commentaire de vogoy' posté le 23-03-2010 à 20:49:00

merci pour vos commentaires bien sympatoch', j'aurai au moins réussi à faire sourire des kikous !!!
à peluche.

Commentaire de yanshkov posté le 24-03-2010 à 12:37:00

Bien content d'avoir fait un bon bout de chemin ensemble ... Je me suis aussi un peu tordu la cheville et j'ai encore bien mal aujourd'hui . Faut dire que c'était parfois bien technique !!!

a+

Commentaire de Jean-Phi posté le 24-03-2010 à 19:46:00

Terminer le Ventoux avec une entorse et une tendinite, je dis chapeau !!! Je suis épaté.
Félicitations. Bonne récup et à bientôt j'espère !

Commentaire de nicointrepide posté le 29-03-2010 à 14:58:00

Salut Damien, je mets un visage sur ton nom... Ton ami Rémy m'avait dit qu'on serait à peu près ensemble au Ventoux. Il m'avait dit "tu le reconnaîtra facilement, il a des compressports!!!"

Il aurait du me dire de suivre le petit nuage noir au dessus de ta tête style "dessin animé".

Au plaisir sur une prochaine course dans de meilleurs dispositions pour toi.
Terrible ton CR!!!

Nico ETA

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !