Récit de la course : Trail du Facteur 2011, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Trail du Facteur

Date : 28/5/2011

Lieu : Crolles (Isère)

Affichage : 733 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Le récit

Tail du facteur, c'est ma tournée

Cela fait un moment que j'ai pas écrit un CR de kéké didonc, fin du relâchement et c'est parti pour 2011.

 

Quoi de mieux pour commencer qu'une course dans mon jardin ou presque "le trail du facteur"

Cette course ça fait un moment qu'on en entend parler et enfin on la voit apparaitre dans le calendrier 2011, obligé que j'y sois.

 

En plus en ce début d'année je ne cours que dans la Chartreuse ou presque, je fais un grand chelem des courses chartrousines :

- montée des 3 communes

- trail de quaix, (ultra trail des balcons sud de le chartreuse)

- trail du facteur

- la course des taff des 3 jours de chartreuse lumière-raide (avec le team des PPs)

- et enfin à tout seigneur tout honneur le majestueux grand duc, la plus belle course du monde de la Chartreuse

 

 

Le trail du facteur n'est pas vraiment une première édition en fait sur un parcours du même style, on courrait déjà il y a plus de 30 ans.

 

Voila quelques photos et l'affiche de l'époque, c'est roots.

 

En plus dans la neige ça devait être cho-cacao les chemins.

On était moins emmerdé par les réglementation à la con) à cette époque, pas de certif, un classement enfant de plus de 10 ans, une autre époque.

 

 

 

En tout cas vraiment sympa d'avoir affiché ces photos.

 

Bon sur place on retrouve les vieux habitués des courses aux saucissons et néo-trailers déguisés dans leurs plus belle tenus d'apparat.

Le temps de discuter avec les ACPs, dude, patrick, richard192, pio que déjà l'heure du départ approche.

 

Aujourd'hui on n'est pas là pour rigoler alors je fais même un petit échauffement une fois n'est pas coutume.

Et puis j'ai l'honneur de m'échauffer avec le mannequin en chef de chez compress-moi j'ai nommé le dude avec un équipement complet de compression de la tête au pied.

 

 

Si avec tout ça il a pas du retour veineux c'est à désespérer.

En tout en voila un  bon candidat pour faire la couve de génération trail attitude.

 

On se place sur la ligne de départ et personne ou presque devant nous, on va quand même pas se mettre en première ligne, il y a personne qui veut le gagner ce trail ?

Moi je veux bien mais il me manque juste 5 ou 6km/h  de VMA pour pouvoir prétendre à une place honorifique parfois j'accroche un podium mais uniquement féminin alors les champions ne soyez pas timides ...

 

Bon du coup c'est bien placé que le départ est donné et cela part assez calmement.

Je pars à mon rythme de kéké c'est à dire bien trop rapidement par rapport à ce que je peux tenir pendant 33km mais bon une course ça se démarre à fond et c'est tout.

 

On file dans les coteaux de Crolles, si souvent parcouru à VTT ou en trottinant ça échauffe bien la machine je suis déjà au taquet.

On arrive rapidement à la montée du funiculaire (j'ai découvert récemment que ça s'appelait pal de fer)

 

Là ça rigole plus c'est du droit dans la pente les mains sur les cuisses avec une pente d'au moins 80-90% (j'exagère à peine)

 

 

Ceux qui sont partis prudemment et qui ont le profil de chamois passent devant et d'autres plus kéké que le kéké explosent dans cette montée qui fait pas rire.

 

Moi je doit me situer entre les 2 profils et globalement garde plus ou moins la place.

 

 

On arrive enfin aux escaliers, ça brule les cuisses mais je sais que le haut est tout proche.

Enfin nous voila sur le plateau des petites roches une autre course commence.

Bienvenu en Chartreuse.

 

 

 

La on passe du profil du chamois au profil des gazelles.

Fini les longues montées à 80% et bonjour les relances incessantes, ça fait mal aux cuisses aussi.

 

 

 

Je me retrouve au milieu d'un sacré peloton de furieux et furieuses.

Dès que tu te relâches un peu à regarder le paysage paf il y en a 3 qui te passent devant, alors tu sais tout de suite que tu baisses de rythme, avance faignasse.

 

 

 

Fin de la boucle et maintenant on longe la crête.

 

 

Je connais par cœur ce chemin mais c'est usant ces montées et ces descentes.

 

 

 

On arrive maintenant à la grosse montée finale vers le col de de Baure c'est de nouveau bien raide mais après on peut se refaire la pilule dans la longue descente.

 

 

Avant la course j'avais établi une stratégie de kéké, tu arrives comme tu peux en haut et tu gères la descente tranquille pour pouvoir finir la course car la fin et le retour dans les coteaux ça va pas être de la tarte.

 

Bien évidement je ne respecte pas du tout le plan de marche, en effet je bascule dans la descente avec un autre gars que je veux laisser passer devant et qui me dit "passe devant tu connais"

 

 

Du coup mise en action du kéké qui balance la purée dans la descente avec mon nouveau copain calé derrière.

 

Voila la cabane forestière du Manivale et le gros chemin en caillasse.

Comme prévu cette fin de descente commence à sérieusement m'entamer et je commence à ralentir l'allure.

 

On traverse la route, maintenant à nous les coteaux.

Merdouille j'ai les crampes aux mollets qui ne sont plus très loin

"bien fait pour ta gueule de mariole à ce moquer des boosters du dude"

 

D'ailleurs je suis pas le seul, la course se divise en 3 catégories :

- les morts vivants, bloqués par les crampes dans ces relances

- ça avance encore mais plus très vite (j'en suis) et faudrait pas grand chose pour basculer dans la catégories des morts

- les moi je gère bien ma course nananére qui reprennent plein de monde le sourire aux lèvres, je les déteste.

 

Cerise sur le gâteau voilatipas que je me gaufre bien comme il faut dans la descente vers craponoz, paf je pars vers l'avant la tête la première pour un plongeon de toutes beauté.

Ouf pas trop de mal, juste les genou en sang mais ce n'est que des égratignures.

 

A partir de là les 3 ou 4 derniers kilos c'est je marche dans les montées et comme ça peu dans les descentes.

Enfin on retrouve Crolles et la route la fin et proche tout comme les crampes qui apprécient particulièrement ces portions de bitumes.

 

Passage de la ligne d'arrivée en 4h18, perdu 5mn dans ces derniers km sur la catégorie des nananéres les rois de la gestion.

 

Ca m'a bien entamé cette tournée du facteur mais quel beau parcours!!!

 

Félicitation à l'équipe de l'ACP pour une première c'est une vraie réussite très belle course.

 

Comme d'hab les résultats du kéké :

76ème sur 156 à l'arrivée

39ème V1 (il parait que c'est maintenant ma catégorie, mais il vaut mieux être sénior tu fais une meilleur place)

5ème V2 (c'est mieux)

6ème fille (des sacrés gazelles aujourd'hui, moi j'aime bien)

1er V3 (il me suffit de garder ce niveau encore 20 ans et c'est in the pocket, la coupette, en plus comme je progresse chaque année ...)

 

Repas bien cool avec l'ACP et le sympathique kiki.

En plus on a droit à un apéro à base de Chartreuse tout de suite ça requinque.

 

Bref je ne saurais que vous conseiller de venir faire ce trail l'année prochaine vous ne le regretterez pas !!!

PS : j'ai piqué quelques photos aux photographes de l'ACP j'espère qu'ils ne m'en voudront pas

9 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 02-06-2011 à 14:34:00

C'est rigolo ces vieilles photos !
Moi aussi je déteste les gestionnaires, ils devraient être bannis de la course à pied !
Quand je pense que vous avez démarré avec la montée du funiculaire, ouiiiiiiiille !
Vivement que je sois grand pour faire des 30 kms !

Commentaire de Jean-Phi posté le 02-06-2011 à 16:33:00

Encore 1 super CR comme je les aime !!! T'as vachement asuré pour un V3 ! Nan je l'ai pas dit !
Comme je t'ai pas vu aux ateliers RLT aujourd'hui, j'espère t'y voir pour l'apéro ce soir. Sinon RDV au kil vertical demain...
@ +

Commentaire de blancblancblanc posté le 02-06-2011 à 17:56:00

Merci Philippe pour ce CR très sympa.

Dire qu'il y a 2 ans quand on en avait discuté un matin dans le TGV direction Paris, cette course n'était encore qu'une vague idée au sein de l'ACP.

Bonne chance pour le Grand Duc, on devrait peut-être se voir quelque part sur le parcours où j'aurai le plaisir d'immortaliser vos exploits sur la pellicule.

--
J-C

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 02-06-2011 à 18:06:00

Enfin le recit du kéké ; une semaine que je suis scotché devant kikourou dans l'espoir de voir apparaitre ce fameux récit mais enfin il est la et une fois de plus , on n'est pas déçu

A+
J.F

Commentaire de maï74 posté le 03-06-2011 à 20:07:00

dis donc t'avais quel âge quand t'avais la barbe ? Y avait la télé à l'époque ?
Bon, j'attendais de pied ferme ton come-back, le kéké 2011 me parait toujours aussi kéké, ça me plait ça ! biz de couette-couette

Commentaire de the dude posté le 03-06-2011 à 22:38:00

"bien fait pour ta gueule de mariole à ce moquer des boosters du dude": naanananèreu!!!

Merci pour ce chouette récit (comme d'hab'), et puis avoir sa photo dans un récit du kéké, c'est ça la vraie consécration!

Commentaire de richard192 posté le 03-06-2011 à 22:40:00

Bravo kéké, ravis d'avoir fait ta connaissance et merci pour ce CR qui m'a fait mourrir de rire surtout pour ta 1ère place en V3. C'est ce qu'on se disait avec Dude dans 20 ans on peut espérer quelque chose.
Pour les compressor et les boosters pour éviter les crampes, on te donnera nos plans remises de prix. A bientôt sur les chemins du championnat du monde de trail en Chartreuse le 26 janvier.

Commentaire de peno38 posté le 04-06-2011 à 20:06:00

Bien sympa ce récit le KéKé, alors c'est pour quand les boosters ?
Toujours aussi rigolo tes récits.
Philippe

Commentaire de crollois posté le 04-06-2011 à 22:18:00

Sympa ton récit (comme d'hab!), oui je sais je suis un peu en retard pour le commentaire!

Bah alors t'as même pas l'air fatigué sur la photo au col du Baure, dis le que tu t'es économisé pour que je te rattrappe :)

Promis l'année prochaine je passe dans la course des grands = en solo.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !