Récit de la course : Trail Hivernal de la Moselotte - 14 km 2022, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Trail Hivernal de la Moselotte - 14 km

Date : 27/2/2022

Lieu : Cornimont (Vosges)

Affichage : 409 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

14 autres récits :

Découverte d'une très belle course vosgienne !

Récit illustré disponible sur mon blog : Trail Hivernal de la Moselotte - Mes expériences sportives

 

 

C'est à l'occasion d'un petit séjour vosgien de 4 jours que je participe pour la première fois au Trail Hivernal de la Moselotte, à Cornimont. Un peu de chance au moment de réserver ces courtes vacances (ou long week-end) dans le massif vosgien avec la découverte de cette épreuve qui tombe pile à la bonne date.

Nous arrivons dans le coin le jeudi avec Mathilde et enchaînons les belles balades pour profiter de conditions idéales. Nous commençons par les cascades du Bouchot et de Battion puis le Haut du Roc et la Piquante Pierre avant le tour du lac de Gérardmer, la montée à l'observatoire de la Mérelle, la descente à la cascade du même nom et celle de la Bourrique pour terminer ces trois chouettes jours de marche.

Sans oublier l'aspect gourmand ou comment résister aux appels de la raclette et de la tartiflette en venant passer quelques jours à la montagne ? Bon, la bonne tartiflette au morbier la veille de la course, c'est peut-être pas le régime idéal mais on est là pour profiter alors tant pis.

 

Dimanche 27 février 2022

Le réveil pique un peu, avant 7h00 pour un départ de la course à 8h30 ! Nous rendons le logement de Basse-sur-le-Rupt ce matin après avoir bien profité de son confort et du calme environnant. J'ai récupéré mon dossard la veille pour être tranquille ce matin donc notre timing n'est pas très large mais tout va bien. Nous stationnons à Cornimont à quelques centaines de mètres de la voiture (et peut-être que nous aurons quelques difficultés à retrouver le parking après l'épreuve...), je finis de me préparer et nous nous rendons à côté du gymnase, sur la ligne de départ.

Je me rends rapidement compte que parmi ceux qui vont jouer les premières places (même si ce n'est pas mon ambition mais je compte bien me donner un peu), je suis l'un des rares à respecter le règlement que je trouvais un peu absurde. Me voilà donc piégé avec un pantalon au lieu d'un short (car le short est indiqué comme interdit en cas de neige ou de températures négatives... il fait -2° ce matin et les hauteurs sont bien enneigées). J'ai aussi sur le dos mon sac avec le matériel obligatoire (réserve d'eau, réserve alimentaire, couverture de survie et sifflet). Rien de tout cela ne me servira mais au moins, niveau sécurité, je suis tranquille en cas de pépin. Même si j'avoue que je m'en serais bien passé.

Bon, ce n'est pas grave, je fais semblant de m'échauffer (non, en fait, je fais deux petites accélérations pour ne pas démarrer à froid mais je préfère garder mon énergie pour affronter les 4 kilomètres de montée du début de course !), j'écoute les consignes qui précèdent le départ et c'est parti !

 

La course

D'entrée de jeu, ça monte ! Pendant près de 2 kilomètres, sur une route bitumée et ça part relativement vite devant. Enfin, le pire, ce n'est pas la vitesse des concurrents mais le fait qu'ils courent en non-stop, ce qui m'oblige à en faire de même si je ne veux pas me faire doubler par des wagons de coureurs.

Assez vite, je dépasse les premières féminines et me replace car je suis parti plutôt tranquille en troisième ligne. Je stabilise ma position et maintient péniblement l'allure car je n'ai pas l'habitude de courir à cette allure sur de tels pourcentages pendant aussi longtemps. J'ai presque hâte de marcher mais je ne m'en donne le droit que si la pente est vraiment plus raide ou si d'autres coureurs commencent à marcher.

Un bon paquet de coureurs, une quinzaine, s'envole progressivement, je ne les reverrai plus. On croise déjà quelques photographes, c'est cool.

 

Je grimace déjà bien, j'ai chaud, je suis déjà dans le rouge. Pour autant, je pense avoir fait un bon choix de tenue même si j'aurais préféré partir en short et sans sac. J'ai mes chaussures de Trail Evadict Race Light, les gants offerts par l'organisation, un tee-shirt, un deuxième à manches longues, la casquette et le tee-shirt à manches longues Kikouroù.

Lorsque l'on quitte la route après une remontée bien raide, je m'attends à ce que la portion sur chemins soit vraiment plus difficile vu le profil de dénivelé que j'avais vu la veille mais en fait, ça va, les montées sont raisonnables et finalement pas trop longues. Je marche beaucoup mais il y a de quoi relancer régulièrement sur de courts passages plus roulants et je me force à courir pour rester à ma place.

Je me fais tout de même dépasser par plusieurs coureurs sur toute cette partie montante mais il y en a pas mal que je reverrai rapidement grâce à mes qualités de relance et de descente. Surtout, j'adore dès que c'est un peu plus technique.

 

Je finis donc par terminer cette première partie de course clairement à mon désavantage et peux ainsi prendre beaucoup plus de plaisir sur les hauteurs enneigées. Que c'est agréable dans ces conditions météorologiques parfaites, fraiches mais très ensoleillées. C'est parfait, je prends mon pied.

Je ne prends pas trop le temps d'admirer le paysage, je l'ai bien regardé les jours précédents. J'avance. J'arrive à trouver une bonne allure sur le plat et en descente, je marche quand ça monte un peu trop mais je parviens aussi à courir une bonne partie des montées quand la pente est raisonnable. Je reviens petit à petit sur quelques coureurs et apprécie les encouragements des quelques spectateurs venus voir passer la course.

J'adore vraiment toutes les portions bien enneigées, les zones boueuses ou verglacées sont plus délicates mais tout se passe vraiment bien, pour mon plus grand plaisir. Encore quelques petites côtes à négocier, je recolle sur deux gars que je suis depuis un moment tandis que je parviens à garder à distance celui qui me poursuit. D'ailleurs, un des deux coureurs que j'ai en ligne de mire file tout droit à un moment alors qu'il faut tourner à droite ! L'autre gars l'interpelle, il fait demi-tour, nous rejoint et nous repasse devant.

Je suis très content de ma gestion de la suite de la course où je marche vraiment très peu, j'arrive à tenir bon dans les dernières grimpettes en sachant pertinemment qu'ensuite, cela va descendre jusqu'à l'arrivée. Dès le début d'une descente assez technique, je rattrape un autre coureur qui n'a pas l'air très rassuré et nous laisse passer. Je reviens ensuite rapidement sur celui que je poursuis depuis un moment, peu après qu'il se soit pris une petite gamelle sans conséquence.

Quand je reviens à sa hauteur, il me dit qu'il se doutait que je finirais par le reprendre car je descends mieux que lui mais je sais aussi que tout peut facilement basculer donc je ne suis pas aussi sûr que lui que je serai devant lui à l'arrivée. Je prends cependant vite de l'avance grâce à cette descente très roulante et encore plus quand c'est plus accidenté.

Je reste prudent car il y a régulièrement un peu de verglas mais je déroule bien sur la partie bitumée et attaque bien motivé le chemin suivant. J'ai désormais en ligne de mire celui qui s'est trompé de chemin tout à l'heure mais il descend vite aussi et s'est retourné donc il m'a vu et ne lâche rien. Il est encore assez loin devant moi et il ne reste plus beaucoup de kilomètres, ça s'annonce compliqué de le reprendre mais ça va animer ma fin de course.

 

J'envoie comme rarement dans la suite de la descente, à un bon 15km/h de moyenne. J'ai de super sensations même si c'est physiquement éprouvant. Je reviens très progressivement mais je sens que c'est jouable même si mon adversaire tient bon. J'ai eu un indicateur peu avant la descente comme quoi j'étais 21ème, j'ai doublé deux gars donc je sais que nous nous disputons la 18ème place à priori.

C'est une position très anecdotique mais ça va se chercher, surtout avec mes jambes du jour et le plaisir que je prends. Je continue de me rapprocher quand on retrouve le bitume pour les toutes dernières centaines de mètres. J'allonge bien ma foulée, à plus de 18km/h et je finis même par dépasser celui que je chassais peu avant la fin de course, à la sortie d'un virage après une courte descente plus raide dans l'herbe. Plus qu'à gérer les derniers virages à bonne allure, j'entre dans le gymnase et je franchis la ligne d'arrivée après un bel effort.

 

18ème sur 236 arrivants en 1 heure 18 minutes et 39 secondes ! Bien au-delà de mes espérances dans une course très majoritairement remplie par des vosgiens et autres habitués des massifs du coin. Un classement inespéré et un chrono bien meilleur que ce que j'envisageais, entre 1h30 et 1h45 dans mes estimations ambitieuses. Les conditions et mes sensations étaient vraiment idéales aujourd'hui et ça fait bien plaisir. Je suis loin de rivaliser avec les locaux dont le vainqueur qui termine 15 minutes devant moi mais je ne suis pas ridicule pour autant.

Je salue celui avec qui j'ai fait un beau duel de fin de course, l'autre gars que j'ai dépassé au début de la descente en finit une bonne minute plus tard, j'ai vraiment bien terminé. Je retrouve Mathilde, récupère un peu et nous ne tardons pas à repartir car il nous faut rejoindre notre Seine-et-Marne...

Prochaine course dimanche prochain avec les 5 kilomètres de la Course Nature des 3 Pignons dans mon coin préféré à Noisy-sur-Ecole. Et déjà dans 3 semaines l'Eco Trail de Paris 80 kilomètres...

2 commentaires

Commentaire de poucet posté le 07-03-2022 à 07:16:06

Belle allure avec la tenue Kikourou, récit très sympa et jolie perf. Bravo David

Commentaire de DavidSMFC posté le 28-03-2022 à 18:15:53

Merci beaucoup ! Je reviendrai avec grand plaisir dans le coin ! Bravo pour ta course sur le plus long format :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !