Récit de la course : Primavera 2016, par Galaté57

L'auteur : Galaté57

La course : Primavera

Date : 12/3/2016

Lieu : andenne (Belgique)

Affichage : 612 vues

Distance : 59km

Matos : 2 ML
Cuissard Kapteren
XT6

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

PRIMAVERA 2016

SAMEDI 12 MARS 2016 : 09H00 brouillard

Malgré un bon chrono sur le VAL SAINT PIERRE, je reste sur ma faim avec l'abandon sur les Templiers, le trail me manque et avant de retourner à MILLAU, il faut que je me rassure.

Pour commercer cette saison, la PRIMAVERA est idéale, plus technique que le trail de NORBRESSART de 2015 avec la proximité et un tarif attractif.

7H30 : arrivé sans encombre à ANDENNES, charmante petite bourgade belge avec un grand parking pour nous accueillir mais un hall d'accueil pas chauffé et avec 2° on ne s'attarde pas !!!

Equipement : ML B'TWIN + ML Decath/cuissard Kapteren/chaussettes Kapteren intens/XT6

Un magnifique tour de cou bleu compléter ma collection et je regarde avec envie cette pyramide de précieux cube bois pour les finishers. Un coup d'oeil sur le tracé, de nombreuses boucles, il va falloir bien suivre le balisage

 

09H00 : nous sommes tous pressés de partir au lieu de grelotter sur le pont qui enjambe la Meuse, rapidement le tracé entre dans le vif du sujet.

J'ai mal accroché les bâtons et dès les premiers km, ils deviennent pénalisant dans le dos, je profite d'une première montée pour les prendre en main. Pas de BH pour ce trail, mais des horaires de levée des ravitos. Le rhume de cette semaine est toujours présent, j'ai les bronches engorgés, le DOLIPRANE pris hier soir n'a fait que relancer mon saignement de nez, le trajet aller s'est fait avec un tige COALGAN dans le nez, plusieurs participants me font signe que mon nez saigne !!! Avec le froid j'espère que cela va s'atténuer.

Enfin le brouillard se dissipe vers 11H00


 


 

Le tracé présente plus de dénivelé que le trail de NORBRESSART, malgré que le tracé emprunte des sites identiques, pour l'instant aucun changement vestimentaire, je profite juste du premier ravito pour enlever les gants soies et ne conserver que les cyclistes. Le vent reste trop mordant pour s'alléger.

Avec ces 18 km, la montre affiche un D+ de 750m, presque 1/3 d'effectuer, les sensations sont bonnes, je suis dans mes pensées à visualiser ce précieux cube.... et rate un balisage en me laissant entraîner dans une descente et réaliser après 1 km qu'il n'y a plus de trace...... demi-tour, remonté !!! pour retrouver le tracé et les participants que j'avais dépasser au ravito, avec un rab de 2 km pour la peine !!!

Etre revenu à une alimentation plus habituelle, semble me réussir, ce matin, deux heures avant le départ, je me suis autorisé un bol de muesli avec lait d'amande et poudre de son, exit les gâteaux sport et autres mixtures....

Déjà le deuxième ravito au 29ème km, les zorgas nous ont gâtés, il y a vraiment de tout, même une succulente gaufre de Namur dont j'abuse !!! Je réalise aussi, que j'ai perdu l'embout du tuyau de la poche à eau, ce produit est vraiment du bas de gamme..heureusement cela n'est pas pénalisant, au contraire, le débit est meilleur.

Nous retraversons la Meuse pour entame la seconde partie, avec une portion plate sur le plateau et pénible à travers champs qui semble ne plus en finir


 

Suis en pleine cogitation pour définir si la frontale sera nécessaire et manque de nouveau un balisage, qui me fait faire une boucle supplémentaire, heureusement je vois passer d'autres participants et la perte se limite à un bon km selon nos GPS respectifs.

 

Avec bientôt 700km, les XT6 montrent un comportement exemplaire, excellent accroche dans toute cette boue et l'amorti est toujours présent, les chaussettes KAPTEREN Intensiv complète idéalement l'ensemble, après + de 40km aucune mauvaise sensation au pied.

Des affiches nous annoncent que le 3ème ravito est repoussé au 48ème (merci pour l'info) j'en profite aussi pour sortir la frontale et rabaisser les manches, avec le soleil couchant, les températures tombent vite.

Déjà 55km, Andennes est en bas

 

 

Il me reste 6 petits km, la fatigue s'estompe, il manque 150m sur le GPS pour arriver au 2200 m annoncés, je les trouverais dans une dernière montée sur la Chapelle, avec moi un groupe de participants qui n'avaient pas pris leur disposition, pensant arriver avant la nuit mais qui ont connus aussi quelques erreur de parcours, la descente se fait en prudence à la frontale, pas le moment de se faire mal, encore 500, le long des quais, passage du p.... de portique, récupération du précieux cube


 

et séance photo tout en goûtant cette Léopold7,

Maintenant la saison trail est véritablement engagées !!

1 commentaire

Commentaire de philkikou posté le 13-03-2016 à 22:35:14

Esr ce qu'ils t'ont fait un cube 61 avec tes erreurs de parcours?
Belles photos "coureurs dans la brume" et "coucher de soleil sur la Meuse"
Pas mal de s'enquiller un 58kms avec plus de 2000m. de D+ en Mars !! bonne récup.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !