Récit de la course : La Course internationale du Kaisersthul 2014, par poucet

L'auteur : poucet

La course : La Course internationale du Kaisersthul

Date : 9/3/2014

Lieu : Ihringen (Allemagne)

Affichage : 1006 vues

Distance : 18km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

COURSE DU KAISERSTHUL

Course du Kaiserthul - Dimanche 09 Mars



Avec cette superbe météo printanière, quel plaisir de passer la frontière en ce début de Dimanche après midi, direction le Kaiserthul pour aller courir la deuxième levée du Trophée des Vosges. Le départ est fixé à 14h, un horaire un peu inhabituel qui pour une fois permet de traînasser sous la couette …







L’objectif du jour est multiple : marquer des points pour le TDV, faire une ultime sortie seuil avant le Trail du Petit Ballon de la semaine prochaine et clôturer un WE choc après une belle sortie à vélo la veille plus dans l’optique des échéances ultra qui vont vite arriver. Toute la difficulté est de trouver la bonne mesure … A vrai dire, une fois que le dossard est accroché, cela m’est difficile de ne pas donner le maximum, surtout lorsque les jambes sont là et que les conditions sont idéales.

Je suis d’un naturel prévoyant et je m’inscris toujours à l’avance. De préférence par courrier, question de principe (normal pour un postier). Et là, petit stress au retrait des dossards : je ne trouve pas mon nom dans la liste des inscrits. Le genre de truc qui me fait bouillir la marmite illico … Régler finalement sans problème, avec la bienveillance des organisateurs.

Les copains sont là comme prévus. Jean Marc qui est venu en famille pour faire courir les gamins, et Snoopy qui est venu aérer le camping car …



Les figures du Trophée des Vosges sont là ... l'inoxydable Novica Martinovic, 65 balais bien tassés, insensible au temps qui passe, toujours aux avant postes, loin devant ... 



Nous sommes plus de 450 au départ, une belle affluence, probablement boostée par le ciel printanier. Pratiquement tout le monde a opté pour la tenue courte. Le parcours étant très roulant et le terrain sec, je me décide sur place à partir avec des chaussures de route …. 



Emmanuel Allembach est là, en maillot jaune jogR .... Premier ici même l'an passé et brillant vainqueur du Trophée des Vosges 2013 ...



L’entraînement hivernal sérieux paie. Je me sens vraiment bien en ce début de saison, les sensations sont super dés le début de course. Je suis surpris de d’apercevoir si rapidement des visages repères, puis la silhouette de Snoopy au loin … Sa foulée ne trompe pas, il n’est pas dans un bon jour le champion, fatigué par la sortie CCK de la veille. Thierry attend une copine du Nordic Walking et j’embraie au taquet avec un petit groupe aux basques.

J’apprécie ce parcours rapide ou l’on peut courir partout. Même dans le dernier gros raidard, ou l’an passé le bourbier m’avait contraint à marcher, cette fois je m’éclate à escalader le truc à petites foulées … Comme d’habitude sur cette course, c’est là que ce fait la différence. Beaucoup sont plantés dans le talus, et c’est grisant de se faufiler à droite et à gauche en souplesse … Il faut encore relancer sur le faux plat en haut, rester bien concentré dans la tête, ne pas lâcher … Là, je ramasse encore pas mal de gars au bout du rouleau.

Après le dernier ravito on plonge sur le village. D’abord sur un sentier sympa, puis sur de larges chemins pentus. Il faut tout lâcher, purée que c’est bon. Le premier dans le dernière descente ...



Suivi d'Emmanuel Allembach qui ne far donc pas le doublé ...



Les anciens se portent bien ... Bernard Finger et Novica Martinovic, vainqueur chacun dans leur catégorie, 33 et 34ème au scratch ...



Hélène Froelich la première fille n'est pas loin derrière ... c'et la tenante du Trophée des Vosges 2013.

 
Et voilà le Poucet, deux bonnes minutes plus tard ...


La seconde fille que j'avais rejoins juste aprés le raidard ...


Eric Millet, Monsieur Petit Ballon, abonné également au TDV .... 


Encore quelques relances à flanc de coteaux dans le vignoble, c’est génial de sentir encore du jus dans les cannes. Une dernière épingle à gauche et on retrouve le bitume qui nous fait dévaler vers les premières maisons …. Je finis bien, mais je me ferai quand même gratter par un jeunot à 300 m de la ligne, sans pouvoir faire le sprint.

Je termine en 1h20’45, 62ème au scratch. Je perds 11 place par rapport à 2013 tout en améliorant mon chrono de 2’ … On ne va pas pinailler, je suis super content de mes sensations, c’est le principal. 

Les catégories allemandes sont différentes de chez nous, avec des barrières tous les 5 ans. Je me classe 13ème chez les plus de 50 ans, alors que de plus jeunes derrière moi sont mieux classés dans leur catégorie …. Étonnant la densité de coureurs vétérans de l’autre coté du Rhin.

Snoopy terminera un peu plus tard avec sa copine Marie Louise du Nordic (1ere V2F au TDV 2014 !!!) … C’est de toute façon un excellent WE de préparation en vue de l’Ardéchois et de l’UT4M. Reste maintenant à lever le pied toute cette semaine pour être bien reposé au départ de Rouffach Dimanche prochain ....

On ne s'est pas beaucoup vu cette fois pendant la course, mais on n'oublie pas pour autant les bases de la récupération ....


Classement Scratch

A Dimanche prochain .....


Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !