Récit de la course : Championnat Inter-Régional de Cross 2011, par vogoy'

L'auteur : vogoy'

La course : Championnat Inter-Régional de Cross

Date : 13/2/2011

Lieu : Annonay (Ardèche)

Affichage : 439 vues

Distance : 11km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

1/2 finale des championnats de France

 

Mon CR est dessous mais...pbs pour insérer les photos...

le CR + les Photos  sont sur :    http://3d-trail.over-blog.com/

bonne lecture quand même :) 

 

 

 

Dernier cross pour moi de la saison. Même si  cette course est qualificative pour les « France » et même si j’ai la forme cet hiver, je ne me faisais aucune illusion sur la suite des évènements. L’EAG, mon club, a des athlètes d’un tel niveau que je ne rentrais pas dans l ‘équipe. En individuel, c’est encore plus mission impossible.

J’y vais donc sans prétention d’autant plus que la semaine précédente a été  galère avec une crève qui fait le bonheur des vendeurs de mouchoirs en papier. Je  suis même à deux doigts d’appeler le coach pour lui annoncer ma non participation deux jours avant tellement je n’ai pas de jus.

Mais voilà, j’ai fais de bons départementaux et de bons régionaux, le club compte sur moi.  En plus, j’ai toujours l’impression que l’on progresse et que l’on apprend dans des courses de niveau très relevé. Ce sera toujours bon pour la suite de la saison et cela prolonge ma prépa « vitesse » de l’année.

Dimanche matin, j’ai bien dormi ( nouveauté depuis le début de la semaine avec ce rhume sinusite…) et je suis content d’aller prendre le Bus de l’EAG . Et là, c’est là que l’on voit la niveau du club et la densité des coureurs à Grenoble…

Dans le bus plein, des internationaux, des coureurs en moins de 33’ au 10 km à la pelle, des espoirs aux dents longues…enfin bref, je suis plutôt le « maillon faible » de l’aventure J

 

Annonay, belle bourgade du nord Ardèche avec son parc vallonné comme il se doit pour accueillir ces inter-régionaux. Pour une fois, le temps est clément. Cela change de la flotte des départementaux et de la caillante des régionaux !

On trouve vite la tente. Je découvre un magnifique parc avec des tribunes garnies de spectateurs et un parcours qui va faire mal. On reconnaît en marchant avec le coach et les copains du club le parcours. Une première partie très roulante, voire descendante et une seconde partie très variée. Une grosse bosse que l’on va prendre…5 fois ! Des relances de dingues tous les 300m et des faux plats montants qui vont user…cela va être sélectif c’est sûr !

C’est déjà l’heure de l’échauffement et je suis impatient de voir comment mon petit corps va réagir à cette mise en jambe. Et  bien , je ne suis pas trop rassuré…Les jambes tournent mais le cardio s’emballe…c’est mal barré car tout à l’heure…on ne sera pas à 12km/h …

Gaëtan n’est pas serein non plus, il a choppé la crève jeudi. Il est temps de se placer sur la ligne. Je croise Etienne Diemunsh et Hassan Chahdi. Il y a quand même une classe d’écart entre eux et…nous. Même à l’échauffement, ils sont plus forts, plus souples plus détendus…

On se retrouve 130 sur la ligne. J’aurai bien aimé regarder les refs de chacun ! Les VMA surdimensionnées sont toutes là…et PAN !

J’ai déjà pris des départs de dingues, les régionaux, c’était pas mal mais là…comment dire…Tout le monde est parti pour un sprint sans fin ! Au bout de 400m je me retrouve dans les 40 derniers alors que je suis au taquet ! Je me dis que cela va se calmer. Mais cela dure encore ! 1km, 2 km.  Jérôme T me dira que sur sa montre, les deux premiers kils ont été faits en 3’10 ! Et il était derrière moi à ce moment de la course !

Ce premier tour, c’est l’horreur pour moi, je suis carbo, j’ai pas de souffle et je me dis même que si cela en ralenti pas, je vais mettre le clignotant. J’ai mes coureurs repères ( Nico et Gaëtan) qui sont déjà 50 m devant…Et puis arrive les deux moyennes boucles. Je commence ma remontée. Le profil plus vallonné me convient. Ce n’est pas que je double en montée mais je relance plus fort et en descente je double pas mal de coureurs. D’abord David Séaume puis Gaëtan et je me rapproche de Nico. En haut de la grosse bosse j’entend «  allez Damien » en cœur. Je me demande si je n’ai pas une hallucination en voyant Arnaud ( belet), Nath, Man, Eve et leurs enfants !  Ils sont venus en spectateur et c’est une bien belle surprise. Du coup, je me remotive doucement et remonte du monde. Cela va mieux. Mais, j’ai peut être été un peu gourmant quand même. Cela va être long ! Il reste 3 grandes boucles. Même si j’effectue la première sur un bon rythme, je craque bien sur la deuxième. Je me fais doubler au train… Heureusement que les encouragements sont là !

La troisième est vraiment faite au courage. David Séaume revient plein pot sur moi. Il me double 800 mètres avant la ligne. On finit ensemble. Comme à l’entraînement ! Mais, en bon pistard, il me règle au sprint. Après la ligne, on se tape dans la main. Quelle course de dingue ! Quel niveau !

Je retrouve mes spectateurs surprises qui ont apprécié le spectacle ! C’est vrai que ma 83ème place n’est pas forcément  « impressionnante » car il en reste peu derrière ! Mais je suis satisfait. Je n’ai rien lâché, j’ai tout fait au mental, j’ai souffert mais j’ai terminé au sprint. Le cross fait travailler la vitesse, c’est une certitude. Mais il est aussi très bon pour le mental. Je m’en servirai pour la suite !

Ainsi se termine ma saison de cross. Certainement la meilleure depuis que j’ai commencé. Mes meilleurs cotes Rodio aussi ! Il va être très difficile de faire mieux dans la saison de trail. J’espère néanmoins tirer profit de ce travail hivernal. D’ailleurs, mes footings avec déniv’ juste après les inters montrent que cela va m’être aussi utile en montée. Vivement la suite !

 

2 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 20-02-2011 à 06:35:00

Belle course pour qq'un de malade. Tu en as enrhumé qques uns! ;) Bravo à toi pour ta belle saison de cross. Si qq'un a affolé les côtes de Rodio, c'est bien toi. Ca va payer pour le trail. A bientôt.

Commentaire de Gibus posté le 20-02-2011 à 22:45:00

Quel plaisir de te lire, de lire ces cross qui nous font nous déchirer pour gagner quelques secondes, quelques places.
Bonne récup et bon trails pour la suite.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !