Récit de la course : Championnats Régionaux de Cross - Rhônes-Alpes 2010, par Génep

L'auteur : Génep

La course : Championnats Régionaux de Cross - Rhônes-Alpes

Date : 7/2/2010

Lieu : malby (Loire)

Affichage : 868 vues

Distance : 10.8km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Cross régional Rhône-Alpes (Mably – Loire)

Dimanche 7 février, rendez-vous au stade Valois à 7h pour 2h30 de route en direction du nord de la Loire depuis Tullins.

Réveil un poil difficile après la crémaillère de la veille (première excuse ;) ).

On attend les Vinois (à la bourre !) et c’est parti.

C’est parti dans la Evelyne Mobile en compagnie de Christian et Louis (qui ne nous pas accompagné au retour, nous lançons officiellement un avis de recherche :) ).

Évelyne connaît parfaitement la route pour être originaire de Roanne.

Petite pause café, pain au chocolat après une sieste très matinale (cool les sièges de la Fiat).

Sur place, c’est gris, c’est froid et on se rend vite compte qu’on va tourner autour d’un complexe sportif plat. Ca, c’est plutôt pour m’avantager.

Mais on est loin du superbe parcours d’Annonay de l’an dernier.

De mon côté, je suis content d’être ici en demandant tout de même si ce n’est pas trop tôt.

Montage de la tente avec un Ludo expert.

La fin du mois de novembre et mois de décembre ont été complètement blanc : Zéro sport et black out complet avec un bel enchaînement grippe (D ?) suivie d’une pneumopathie. (2nde excuse ;) )

Période pas évidente à gérer mais je n’avais pas la tête au sport avec un déménagement et des travaux à faire.

Je reprends en janvier avec quelques footings et pas plus de 2 séances par semaine.

J’allonge doucement en mettant du rythme de temps en temps. Mais je suis à l’écoute pour ne pas rechuter (une autre radio de contrôle m’attend fin février).

 

Le départemental est beaucoup trop tôt et je décide d’aller au régional pour aider le club et marquer un point

La dernière séance appuyée avant Mably est effectuée avec Fred, j’avais décidé de me tester. Je suis plutôt rassuré.

Mercredi, à J-4, plein soleil, je n’ai toujours pas chausser les skis et j’ai besoin de me défouler. L’appel est trop fort ; je pars pour une sortie de ski de rando avec Yannick dans le Vercors. Bilan : 900 D+, 3h 40 d’effort et la banane !!

 

Flash-back terminé, retour à Mably.

 

Nous regardons les courses des jeunes, des vétérans.

Je vais échauffer les minimes filles, Claire, Soumaya et Camille sont sérieuses et semblent même impressionnées par le contexte.

Un bon échauffement plus tard, elles sont sur la ligne de départ. Je leur dis de se caler vers le pied de l’immense bouée Rhône Alpes pour être bien placées au premier virage.

Pan, ça part à bloc, Soumaya part comme une bombe … qui va exploser.

Elle apprendra à se gérer par la suite. Avec un départ plus prudent, Camille et Claire font une belle course même si Claire ne semble pas dans un grand jour.

Camille finit fort et passe Claire.

Elles se qualifient toutes les deux pour les inters et rentrent en équipe d’Isère, super ! (Claire était déjà qualifiée).

Petit sandwich sur le coup de 11h30 puis on décide de trouver un coin au chaud avec Christian. Ce sera le hall de retrait des dossards.

Re petite sieste.

Puis l’heure approche, les copains séniors arrivent, ça chambre déjà.

On leur montre notre QG chauffé.

Discussion habituelle sur les pointes et le parcours, ça sera du mix 9/12.

La pression monte, ben justement, j’ai du mal à me la mettre la pression :)

On part s’échauffer toujours sous un ciel gris et un vent … frisquet !

C'est l'heure de la photo de groupe :)

Les jambes ne semblent pas mauvaises mais je sais que je vais cruellement manquer de rythme à un moment de la course. L’idée est de partir en deça de ma vitesse de course pour compenser. Pas évident sur un cross.

Je discute avec David qui va m’annoncer le futur vainqueur de plus de 30 secondes ; Hassan Chahdi, un espoir qui s'aligne sur son premier cross long s’il vous plait. A suivre pour les JO de 2012 !!

Rapide bonjour à Belet et Vogoy’ et on se place. Le silence se fait.

PAN !!

J’avais oublié comme un départ de cross pouvait être rapide. On joue des bras, on essaie de se placer. Je me fais plutôt coincer. Pas grave, j’ai plutôt décidé de faire une course en negative split si ça passe. Je suis là pour l’entraînement.

Les copains m’assurent tous la qualif avant même la course mais je suis loin d’être à mon niveau.

Je vois Ludo et David qui s’éloignent à environ 30 secondes au bout de 10 min de course.

Nous sommes 3 du club : Fred, Nico et moi.


 


Nico assure le tempo, puis ma pomme pour terminer par Fred. Beau relais efficace et collectif.

Mais Fred est le plus fort et commence à se retourner à plusieurs reprises avec 1 ou 2 m d’avance. Il perd sûrement un peu de temps dans l’histoire.

Il ne doit pas nous attendre. Je ne me sens pas d’accrocher et Nico perd également du terrain sur moi.

Le trio explose donc.

A mi course, l’effort devient dur mais loin d’être pénalisant pour un cross. Je dois pouvoir tenir à ce rythme en serrant les dents.

Puis, d’un coup, souffle coupé, je dois ralentir puis marcher et m’arrêter, plié en deux avec une douleur sous les côtes du côté droit. J’essaie de reprendre mon souffle. J’avais mal aux abdominaux avant la course (ski de rando ?) et je crois qu’ils m’ont joué un sale tour.

J’ai un peu peur sur le coup, je pense stopper ici puis je pense à Olivier qui n’aurait pas stoppé et aurait cravaché. Pensée aussi à mon oncle quand je suis au fond du seau. J’essaie de trottiner sur le côté, je vois Patrice et je me dis que c’est l’occasion de repartir.

Je reste avec lui quelque temps, j’essaie de suivre puis tout va mieux, le souffle est à nouveau ok.

Je suis dans son sillage puis je prends le relais.

Rapidement, je sens qu’il a du mal à accrocher, j’essaie de lui dire de suivre mais il ne peut pas.

Je pars donc devant, je vois Nico qui est passé de derrière moi à devant avec désormais 45 secondes environ.

Mon nouveau rythme me permet de grappiller régulièrement et je me fixe rapidement comme objectif de le passer avant la ligne pour me booster et aussi pour rentrer en équipe 1.

Les encouragements font plaisir (ils ne doivent pas tout comprendre aux positions !) notamment ceux de la famille Wiart au top, de Manu, et de Cyrille qui joue le photographe.

Je sers les dents et je fais le boulot. C’est dur mais les jambes tournent bien.

 

Nico se fait de plus en plus près, plus qu’un tour, nous repassons sous la bouée de départ, plus que 1 000 m environ.

J’ai l’avantage d’être derrière dans ce cas là, c’est plus motivant.

200 m, il est là, à bout de bras ou plutôt de foulées.

J’allonge, je tire sur les bras et je passe dans le dernier virage pour le sprint final.

Nico finit derrière à 2 secondes, on s’est encore tapé la bourre comme il y a 2 ans à Meylan et Aix.

Content de la fin de course mais j’ai du mal à expliquer cette panne moteur.

Diaphragme bloqué à cause des abdos ?

David, Ludo et Fred se qualifient !!

Patrice, Hervé, Manu, Renaud et Hervé suivent en ayant plus ou moins apprécié le parcours.

Nous terminons la journée en regardant le cross court où Manu se démène comme un beau diable ;)

A bientôt pour la suite !

5 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 10-02-2010 à 13:05:00

Merci pour ton récit, bonne continuation.

Commentaire de vogoy' posté le 10-02-2010 à 13:11:00

chouette récit !
ta prépa rando est idéale je pense pour un cross:)
mais je sais ce que c'est...l'appel de la montagne est le plus fort ( et c'est tant mieux:):)
une tuile quand même ton souci de respi...peut être tout simplement un GROS point de côté?!

continue bien ta reprise en douceur et pour la rando...t'as pas finis de les chausser les skis!
quelle saison!

Commentaire de agnès78 posté le 11-02-2010 à 23:07:00

toujours sympa ces ambiances cross... merci pour le récit imagé et bonne continuation...

Commentaire de Philippe8474 posté le 12-02-2010 à 12:36:00

Sacré battant le Benoit :-)
Bon un petit arrêt pour respirer un peu pis t'en remet une couche ;-)

En esperant que la mauvaise série de nov / dec soient passé, que la radio de contrôle soit OK et que ça reparte aussi bien que l'an dernier pour toi
A bientôt

Philippe

Commentaire de Jerome_I posté le 12-02-2010 à 23:51:00

bravo pour ètre resté en course... Allé ca va revenir...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !