Récit de la course : La Corrida d'Avrillé 2009, par Belet

L'auteur : Belet

La course : La Corrida d'Avrillé

Date : 26/12/2009

Lieu : Saint Barthélémy d'Anjou (Maine-et-Loire)

Affichage : 577 vues

Distance : 10km

Matos : Débardeur Adidas-Polar
Tshirt Mizuno Thermo
Corsair Adidas
Nike Voméro 3

Objectif : Se dépenser

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Première Corrida d'Avrillé

    De retour en Anjou pour les fêtes, comme tous les ans j'essaye de me trouver une petite course, histoire de faire tourner la machine. Généralement sans réel objectif car la période festive et son régime associé ne sont pas propices à la performance. Il y a la célèbre Ronde de Noel de la Meignanne, le week end avant Noël. Tellement célèbre que je m'y prend trop tard pour l'inscription, 1200 inscrits fin novembre, complet (et annulée finalement pour cause d'intempérie). Mais Damien nous trouve une autre course entre Noel et le 1er, la première édition de la Corrida d'Avrillé, idéalement placée le samedi soir à 17h.

 

Article du Courrier de l'Ouest du 28/12/2009 - On peut deviner Damien en blanc sur la photo du bas à droite

   Pas d'objectif donc, surtout qu'à 3 semaines de la SainteLyon suivi d'une petite tendinite du talon d'Achille, ça sera en fait l'occasion d'une reprise. Pas raisonnable? Ça m'arrive plusieurs fois dans l'année de faire des courses cool, et d'habitude je m'y tiens. Je m'imagine même la faire très très cool, en accompagnement de potes qu'on essaye d'embarquer dans notre petite course hivernale. Là, les potes nous lâchent, tant pis pour eux. Je vous passe l'épique opération commando pour arriver à l'heure. C'est qu'entre les repas à rallonge et la circu d'un 26 Décembre moyennement fluide, c'est pas ce qu'on fait de mieux pour gérer le timing d'arrivée.

   Il fait beau, pas trop froid, on est chanceux. Stephanos m'avais aussi donné rdv mais un peu speedé avant le départ, j'en oublie de lui filer un coup de phone. J'ai mon buff Kikou sur la tête et j'imagine qu'on va se repérer, mais je ne vois rien de rouge parmi les 200 ou 300 coureurs présents. Pas si mal pour une première entre 2 réveillons. Bon ben on va la faire seul alors. Damien lui est là pour casser la baraque, et il a la forme pour ça en ce moment. On se place donc au plus près de la ligne, même si je ne compte pas suivre son rythme.

   Parti. Avec cette place au départ, évidement on me double de tous les côtés. Je regarde le cardio, ca descend légèrement et il affiche presque 15km/h, heuuuu, c'est largement plus que ce que je m'étais programmé. Et on me passe, on me passe. Je devrais ralentir mais je me laisse embarquer, ya trop de monde devant moi. On se le dit souvent avec Dam, mais le niveau des courses sur route dans les régions "plates" est toujours impressionnant, pour nous habitués au dénivelé. Après les 3 semaines d'arrêt j'ai un peu l'impression de courir carré, mais physiquement je suis frais, trop frais. J'ai même pas fait d'échauffement qui aurait certainement calmé mes ardeurs, du grand n'importe quoi.

   Un demi-tour au bout de l'avenue, je croise Damien en 3ème position. Vache. On remonte jusqu'à la ligne de départ, le rythme baisse un peu mais je tient désormais ma place. On avait dis reprise? Descente vers la ligne d'arrivée, courte remontée, longue descente, puis long faux plat montant à travers un parc et un quartier, avant de revenir sur l'interminable ligne droite du départ. Le parcours est varié, plusieurs relances, peu de plat, c'est loin d'être facile mais assez plaisant. Fin du premier tour, j'ai repris quelques places des novices qui sont parti trop vites. Mais de mon côté je commence aussi à trouver le temps long, et il en reste encore 2 à effectuer

   Certes je ne suis pas à 100% de ce que je vaux sur 10km, ni même vraiment à 100% de ce que j'aurai pus faire ce jour là, je gère quand même un peu. Mais trop peu, je suis bien au dessus de ce que j'avais prévu, et je ne m'étais pas préparé mentalement à souffrir. Parti comme ça, maintenant je me contente de tenir le rythme, sans trop savoir pourquoi, sans volonté de me dépouiller plus que ça mais sans non plus lâcher l'affaire. Va comprendre.

   Pour passer le temps je profite des multiples croisement pour tenter de trouver Stephanos (probablement absent), et suivre l'évolution de course en tête. Au deuxième tour ça s'est décanté, 2 coureurs devant, un petite groupe de 4 poursuivants et Dam qui emmène un gros peloton en 7ème place. Ces mêmes croisements font qu'on bénéficie d'un max de supporter aux endroits clefs, toujours agréable.

   Début du 3ème tour, je me sens pas trop mal mais pas au point d'accrocher un gars que j'ai avec moi depuis le départ et qui s'éloigne. Je croise Damien sans le voir derrière une file de spectateurs, mais entends le speaker citer son nom alors qu'il passe une dernière fois devant la ligne d'arrivée. La remontée vers la ligne de départ me fait un peu coincer, comme je suis pas venu pour ça j'ai un peu de mal à me décider à me faire violence. Je suis un peu entre 2 eaux, j'en chie, trop et pas assez. Descente vers l'arrivée, derrière moi j'entends des "Damien! Damien !". Je me retourne pour voir un type en blanc qui n'est pas celui que je connais, mais je me doute qu'il n'est pas loin quand même. Quelques mètres plus loin j'entends le sprint du Vogoy, coup d'oeil au chrono, 35'30! L'a pas chômé le garçon, surtout que le parcours est quand même loin d'être plat.

   Ça me donne le petit coup de boost qu'il fallait. Il ne reste qu'en gros 1500m, j'augmente la cadence et reprend quelques gars qui m'avaient passé en début de tour. Je sais maintenant que je ne peux plus craquer. Bonne descente, remontée à travers le parc, je rattrape puis lâche mon lièvre du jour. Puis long sprint vers l'arrivée. Juste pour le plaisir d'en passer 4 dans le dernier virage, comme d'hab. Le chrono n'est pas si mauvais, 41'30, à comparer aux 38' dont j'aurai été capable il y a quelques mois, et 78ème sur 283. J'avais tablé sur 45' ou 50', ce qui aurait été plus raisonnable :)

   Une course agréable donc. Le parcours typé corrida, on peux pas vraiment parler de beauté des paysages mais c'est conforme à ce que j'attendais, le léger dénivelé rendant l'ensemble intéressant. L'orga m'a semblé au point, facilité de récupération des dossards, ravitaillements léger mais en même temps je n'ai vu personne s'y arrêter dans le premier tiers des coureurs, chrono avec puce, bénévoles sympathiques et bonne affluence de spectateurs. A placer l'an prochain sur les tablettes.

   C'est donc ma dernière course d'une année 2009 bien remplie, la 21ème. Maintenant, les mollets m'ont gentiment rappelé dès le lendemain qu'une course de reprise, ca se fait à allure footing, et pas au seuil :)

 

Résultats: (fichier)

1. Noamen Ksouda - 32 mn 50 s

2. Romain Priou - 32 mn 50 s

3. Laurent Plantard - 34 mn 32 s

78/283. Moi - 41 mn 35s

141. Médian - 45 mn 56 s

Chiffres:

  • Total: 41'37, FCMoy = 175, Dist = 10km - 65m D+, VMoy = 14.4 km/h

Courbes: 

Courbe @ Php-Endurance

6 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 12-01-2010 à 18:01:00

Bravo et merci pour ton récit.

Commentaire de Natou posté le 12-01-2010 à 22:54:00

Super ton récit !! Doucement pour la reprise ;-)

Commentaire de vogoy' posté le 13-01-2010 à 21:56:00

euh:)
deux récits en 1 semaine...
t'as eu des pressions ou quoi:)
Ma belet, l'an prochain t'es en moins de 39' sur ce parcours, et si tu progresses aussi rapidement que cette année, les angevins ...ils peuvent avoir peur pour leurs guibolles:)
damien.

Commentaire de BENIBENI posté le 14-01-2010 à 09:16:00

J'entend le loup, le renard et la ...Belet !
N'hésites pas à me faire signe quand tu passes dans le pays.

Commentaire de mesyes posté le 15-01-2010 à 10:07:00

Avec une corrida d'avril en décembre difficile effectivement de se découvrir (rapide).
Merci de ce récit

Commentaire de Stéphanos posté le 15-01-2010 à 23:30:00

merci Arnaud pour ton récit et bravo pour ta course. Désolé de n'avoir pu te rejoindre... mais le père noël m'avais convié à une aprés-midi plus ludique du coté de St Gemmes (kart et bowlling); une prochaine fois...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !